Nouveautés : entre humain et non humain

Garden_Lab : Explore les jardins de demain, n°6
Etre jardinier : Gilles Clément
Photographies Yann Monel
Garden Lab
19,90e

Une découverte des lieux emblématiques du jardinier-paysagiste G. Clément, chez lui, dans la vallée de la Creuse, et dans le jardin des méditerranées au Domaine du Rayol, deux espaces d’observation du vivant et de brassages des idées. Etudiants, paysagistes, botanistes, économistes, chercheurs ou encore artistes racontent également leur rencontre et l’influence qu’il a eue sur leur travail.

 

 

Caravelle : cahiers du monde hispanique et luso-brésilien, n°110
Bêtes et plantes en Amérique latine. Savoirs, pratiques et représentations (XVI-XXI siècle)
Présentation Sylvie Mégevand, Catherine Heyman
Presses Universitaires du Midi
27,00e

Numéro consacré à la perception et à la représentation des végétaux et des animaux dans le monde latino-américain depuis la période classique. Diverses contributions abordent ce sujet sous deux angles : celui de l’évolution des représentations du milieu naturel dans un monde globalisé et celui des sensibilités qui orientent le rapport de l’homme à la nature.

 

Caliban n°59
Les rencontres de l’humain et du non-humain dans la littérature de voyage et d’exploration anglophone
Anglophone travel and exploration writing, meetings between the human and nonhuman
Numéro coordonné par Irina Kantarbaeva-Bill
Presses Universitaires du Midi
22,00e

Les contributeurs s’interrogent sur la portée écologique des écrits de voyage anglophones (de Darwin à Stevenson, de Peter Mathiessen à Alan Tennant), sur l’intérêt des voyageurs pour le monde animal, végétal ou minéral, ainsi que sur la corrélation entre mondes humain et non-humain.

 

A quoi pensent les animaux ?
Claude Baudoin
CNRS Editions
10,00e

Au fil de l’évolution, les animaux adoptent des comportements particuliers afin de mieux poursuivre leur route. Ces adaptations favorisent parfois des congénères au détriment de leur propre survie. Comment est-ce possible ? L’entraide chez des fourmis et des primates serait-elle gouvernée par des mécanismes et des représentations comparables ? Dans quelle mesure l’observation des comportements peut-elle nous renseigner sur la cognition et les émotions des animaux ? Quelles représentations ont-ils des autres et d’eux-mêmes ? Quelle est la nature des échanges dans les groupes et des « manipulations » sociales ? Enfin, dans quelle mesure les questions posées par l’éthologie permettent-elles de situer l’homme parmi les autres espèces au sein du règne animal ?
Un ouvrage didactique et accessible qui interroge le grand mystère des comportements animaux et ce qu’ils peuvent nous apprendre sur nous-mêmes.