Archives de catégorie : Archives

Rencontre du 28/02 : C. Mazellier-Lajarrige, J.-L. Breteau, M.-J. Fourtanier, F. Knopper présentent « Récits de Genèse : avatars des commencements »

Jeudi 28 février
12h30 à 14h
Catherine Mazellier-Lajarrige, Jean-Louis Breteau, Marie-José Fourtanier, Françoise Knopper
présentent
Récits de Genèse : avatars des commencements
Ed, Presses Universitaires de Bordeaux

Comment comprendre le terme de genèse dans une perspective interculturelle ? Origine et commencement sont-ils synonymes ? Comment appréhender la création du monde ? A travers leur diversité et leurs spécificités, quelles constantes peut-on reconnaître dans les récits cosmogoniques émanant de plusieurs continents ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles le présent volume se propose d’apporter des réponses.

Catherine Mazellier-Lajarrige, maître de conférences en Etudes Germaniques à l’université de Toulouse-Le Mirail, auteur de publications sur théâtre et religion.

Jean-Louis Breteau, professeur émérite d’études anglaises (littérature et histoire des idées), ancien directeur de l’Institut de Recherche Pluridisciplinaire en Arts, Lettres et Langues à l’université de Toulouse-Le Mirail.

Marie-José Fourtanier, professeur en langue et littérature française à l’université Toulouse-Le Mirail, spécialiste de l’enseignement des mythes et des mythologies.

Françoise Knopper, professeur en Etudes Germaniques à l’université de Toulouse-Le Mirail, auteur de travaux sur la religion en Allemagne à l’époque de l’Aufklärung.

Entrée libre et gratuite
Librairie Etudes Mirail – La Fabrique – 5 allées Antonio Machado 31058 Toulouse

Rencontre du 13/02 : François Cantier pour « Justices et politiques internationales », rencontre animée par M. Sayah et S. Hamdouni

Mercredi 13 février 2013
12h30 à 14h
FRANÇOIS CANTIER
conférence « Justices et politiques internationales »

Débat animé par Mansour Sayah et Saïd Hamdouni
Cycle de conférences en partenariat avec l’Université Toulouse I

François Cantier est avocat au barreau de Toulouse et président fondateur de l’Ecole des droits de l’homme à Toulouse, qui a pour but d’éduquer, former et informer au respect des Droits de l’Homme. Il est également président d’honneur d’Avocats sans frontières, une association qu’il a créée en 1997 en France.

 

Entrée libre et gratuite
Librairie Etudes Mirail La Fabrique
Université Toulouse II-le Mirail – 5 allées Antonio Machado – 31058 Toulouse

Rencontre du 15/02 : Valère Novarina, autour du laboratoire de l’écriture

Vendredi 15 Février
14h à 16h
VALERE NOVARINA

Autour du laboratoire de l’écriture
à partir de :
Le théâtre des paroles, éditions P.O.L, 1989
Devant la parole, éditions P.O.L, 1999
L’Atelier volant, 1974, réédition P.O.L, 2010

Rencontre proposée par Lydie Parisse et animée par les étudiants du Master 1 Métiers de l’Ecriture.
Département Lettres Modernes UTM.
Suivi d’un moment théâtral à la Fabrique.

Valère Novarina est un écrivain, dramaturge et peintre franco-suisse. Il fait ses débuts en tant que dramaturge en 1971 avec sa création théâtrale L’Atelier Volant, pièce qui sera reprise en 2010. Depuis, sa renommée n’a cessé de s’étendre, dépassant largement le cadre de nos frontières. En plasticien du langage et laborantin de l’écriture, il fait du théâtre le lieu de tous les arts, de l’écriture à la peinture, en passant par la performance. Traduit dans plus d’une quinzaine de langues, il est l’auteur de nombreux essais poétiques sur le Langage et la Parole. Le Théâtre des paroles (1989) et Devant la parole (1999) regroupent des textes qui proposent une réflexion sur le langage à travers le prisme de la création théâtrale. L’écriture, ici, étant bien plus qu’un simple mode d’expression, ces œuvres trouvent une portée universelle en conjuguant les dimensions littéraire, polémique et sociale, et métaphysique.

L’atelier volant est une pièce écrite par Valère Novarina en 1970 et mise en scène par Jean-Pierre Sarrazac en 1974. Il faut attendre 2010 pour que l’auteur luimême se charge de sa mise en scène. Elle est jouée au Théâtre Garonne du 14 au 16 février.

  

Entrée libre et gratuite
Librairie Etudes Mirail La Fabrique
Université Toulouse II-le Mirail – 5 allées Antonio Machado – 31058 Toulouse

Rencontre du 23/01 : Georgia Doll, « Das blaue gold » / « L’or bleu »

MERCREDI 23/01/2013
17h15 à 18h
GEORGIA DOLL
Das blaue gold/L’or bleu
Ed. Presses Universitaires du Mirail

Nouvelles Scènes Allemand fête ses 10 ans !

À l’occasion de la Semaine franco-allemande et du Cinquantenaire du Traité de l’Elysée,

Toute l’équipe de l’or bleu : les directrices de la collection, Catherine Mazellier et Hilda Inderwildi , les comédiens des « Passagers du Mardi » et de « La Vieille Dame », la dramaturge autrichienne Georgia Doll vous proposent des lectures bilingues et quelques extraits de la pièce en avant-goût des deux représentations à La Fabrique/La Scène le 28 janvier 2013.

Un couple d’Allemands, Sam et Joe, voyage dans un pays du Moyen-Orient. En panne de voiture, ils découvrent un jardin de rêve dans lequel ils sont accueillis par Osama, un jeune garçon. Pourtant cet endroit paradisiaque se craquèle sous l’influence des évènements qui se déroulent à l’extérieur. Lorsque le père d’Osama est tué, Sam l’accompagne en ville pour chercher son corps.

Entrée libre et gratuite

Librairie Etudes Mirail La Fabrique
Université Toulouse II-le Mirail – 5 allées Antonio Machado – 31058 Toulouse

 

Rencontre du 23/01 : Débat autour des essais de Hamadi Redissim animé par M. Sayah et S. Hamdouni

Mercredi 23 janvier 2013
12h30 -14h
HAMADI REDISSI 

Conférence « Le pacte de Nadjd ou comment l’islam sectaire est devenu l’islam moderne. »
Débat animé par Mansour Sayah (Université Toulouse II) 
et Saïd Hamdouni (Université Toulouse I)
 
Le rapport de l’islam avec la modernité est analysé selon le schème dramatique d’une tragédie. Le noeud prend place dès que le sujet islamique constate la grandeur nouvelle de l’Europe au tout début du XIXe siècle.
Hamadi Redessi essaie d’en comprendre les raisons. Il les décèle dans les concepts philosophiques qui ont eu des répercussions sur les formulations politiques et juridiques. Mais dans la volonté de les adapter, le sujet de l’islam les recouvre par des notions traditionnelles qu’il croit approchantes. Ainsi finit-il  par obscurcir et pervertir les concepts importés.
  
 
Hamadi Redissi :
Intellectuel tunisien, juriste écrivain et professeur à la Faculté de droit et de sciences politiques de Tunis.
Il a signé L’Exception islamique (Seuil, 2004) et récemment La Tragédie de l’islam moderne (Seuil, 2011).
Entrée libre et gratuite
Librairie Etudes Mirail La Fabrique 
Université Toulouse II-le Mirail – 5 allées Antonio Machado – 31058 Toulouse

Rencontre du 11/12 : Marie-Agnès Palaisi-Robert présente deux ouvrages

Mardi 11/12/2012
18h à 19h30
Marie-Agnès Palaisi-Robert
Présente deux ouvrages

Cathy Fourez
Le Mexique : scènes de la cruelle démesure
Editions Mare et Martin Paris
Parution en cours

Marie-Agnès Palaisi-Robert
Narradoras mexicanas y argentinas, antologia critica siglo XX-XXI
Editions Mare et Martin Paris
Paru en 2011

Les travaux réunis rendent compte des préoccupations théoriques et analytiques ainsi que des tendances des romancières mexicaines et argentines contemporaines. En prenant comme axes discursifs des approches des oubliés et des marginaux, ils interrogent la manière dont la littérature écrite par des femmes ou lue depuis une perspective de genre agit sur les normes et les institutions sociales.

Rencontre du 29/11 : Fabio Montermini, « L’italien, la vie d’une langue »

Jeudi 29/11/2012 
12h30 à 14h 
Fabio Montermini 
L’italien, la vie d’une langue
Editions Editalie Toulouse
Paru le 15 mai 2012
Rencontre animée par Antonnella Capra

Ce livre, écrit et pensé par un spécialiste à l’attention du grand public, apporte une contribution précieuse pour comprendre l’italien d’aujourd’hui. Il nous emmène au cœur d’une langue qui plonge ses racines dans un passé antique et se projette dans le futur. Une langue qui traverse les époques en se nourrissant d’influences multiples et en offrant autour d’elle des trésors d’invention. Une langue qui se vit au présent.

Rencontre du 05/12 : Aurélien Berlan, « La fabrique des derniers hommes »

Mercredi 5 décembre
de 12h30 à 13h30
Aurélien Berlan
La fabrique des derniers hommes
Retour sur le présent avec Tönnies, Simmel et Weber
Editions La Découverte

Prenant comme point de départ les analyses critiques des pathologies constitutives de notre époque formulées en leur temps par Max Weber, Georg Simmel et Ferdinand Tönnies, l’auteur de cet essai cherche à contribuer au projet de diagnostic historique du temps présent fondé sur les forces socioéconomiques et socioculturelles qui façonnent l’humanité.

Rencontre du 20/11 : Quentin Deluermoz, « Le crépuscule des révolutions »

Mardi 20/11/2012
18h à 19h30
Quentin Deluermoz
Histoire de la France Contemporaine
Volume 3, Le crépuscule des révolutions
(1848-1871)
Editions Seuil
Paru le 4 octobre 2012
Rencontre animée par Philippe Foro

Le cycle de révolutions qui enserre la période 1848-1871 voit deux révolutions tuées dans l’œuf avant même qu’elles n’éclosent : le laboratoire d’expériences politiques que constituent ces années paraît condamné à des réussites éphémères. Pourtant ces ruptures forgent une culture post-révolutionnaire qui, en l’accoutumant au suffrage universel, conduira le pays dans la République.

Rencontre du 07/12 : Marie Didier, « Dans la nuit Bicêtre » et « Contre-Visite »

Vendredi 07/12/2012 
14h à 16h 
Marie Didier
présente deux ouvrages :

Dans la nuit de Bicêtre
Editions Gallimard
Paru en juin 2012

Récit sur l’histoire authentique de Jean-Baptiste Pussin, un garçon tanneur franc-comtois interné à l’hôpital-prison de Bicêtre et qui, très vite, passa du statut de soigné à soignant.

Contre-visite
Editions Gallimard
Paru en 1992

L’auteur, médecin, ouvre ce cahier d’une contre-visite intérieure. Elle y fait comparaître les visages rencontrés pendant la journée, « les français moyens qui ont si peu de moyens, les algériens qui en ont encore moins, les familles trop nombreuses et bien d’autres. »

Rencontre proposée par Mathilde Bonazzi dans le cadre du Master « Les métiers de l’écriture » Département Lettres Modernes UTM.