Focus sur un scénariste BD pas comme les autres

Thomas Cadène, c’est son nom. En plus d’être rédacteur en chef de la revue dessinée Topo depuis 2018, ce jeune auteur s’est illustré ces dernières années en signant des scénarii de haute voltige. L’occasion pour nous de vous présenter son travail à travers 3 histoires marquantes.

SOON 🚀
Une histoire du futur
Benjamin Adam au dessin

En 2150, la population mondiale a été divisée par dix en raison des dégâts climatiques. L’humanité vit dans un équilibre précaire. Regroupée dans sept zones urbaines, elle a inventé de nouveaux modèles de vie sociale. Ailleurs, la nature s’étend librement. Simone, astronaute, fait partie d’une mission d’exploration spatiale nommée « SOON » : un voyage sans retour, un projet d’une ambition inédite dans l’histoire de l’humanité.

Avant le grand départ, elle emmène son fils Youri pour un dernier road-trip. Au contact du monde, Youri comprendra-t-il le désir d’absolu, d’aventure et d’inconnu de sa mère ? SOON est ce genre de roman graphique dont la narration capte l’attention du lecteur irréversiblement : temporalités et narrateurs s’alternent. Le présent laisse place à intervalles réguliers à des feuillets historiques, nous présentant les changements majeurs étant survenus jusqu’à cette année 2150, l’effondrement de certaines civilisations, et comment la nature a repris ses droits, sur une planète Terre alors totalement compartimentée, puisque la cohabitation avec l’espèce humaine – l’anthropocène – ne fonctionne décidément pas. La mise en scène est servie par une grande maîtrise graphique, des couleurs acides et lumineuses venant sublimer l’histoire d’une mère, que le destin a choisi et dont l’ambition dépasse la réussite personnelle, et son fils.

Un quelque chose à la Interstellar, en tout cas son possible préquel.

Une belle réussite, de l’anticipation solide, et une fin qui vous arrachera une larme pleine d’espoir!

Notre recommandation: lire les dernières pages en écoutant Space Oddity de David Bowie

Alt-Life
Une petite histoire d’un possible
Joseph Falzon au dessin

Josiane et René sont de la génération 50/50 : à moitié dans le réel, à moitié dans le virtuel. Fuyant un monde à l’agonie, ils se portent volontaires pour la plus définitive des expériences : être les pionniers d’un nouveau monde, 100% virtuel, sans retour possible.
Un monde que leurs désirs façonnent et duquel ont disparu la douleur ou les besoins naturels. Cet univers où tout est possible (ou presque) va devenir l’aventure qui définira les contours de leur avenir et de celui de tous ceux qui choisiront de les rejoindre.

Déboussolant au premier abord par la thématique choisie et la façon dont elle est traitée et abordée – une longue réflexion sur le désir, sur la liberté débridée -, ce roman graphique apporte des réflexions intéressantes, une vision nouvelle sur les effets néfastes d’une disponibilité totale du monde (on pense aux théories d’Hartmut Rosa).

Étonnant et subjuguant du début à la fin, un point d’orgue magistral en conclusion, laissant la part belle à l’interprétation et à l’imagination. Faites ce que vous désirez de cette… dystopie?

Notre recommandation: lire les dernières pages en écoutant Welcome to the Machine de Pink Floyd

La vraie vie📱
Une histoire d’aujourd’hui
Grégory Mardon au dessin

« On ne peut pas avoir deux vies. On en a qu’une, même si elle a plusieurs facettes. » p.64

Existe-t-il une dichotomie entre le monde réel et le monde virtuel ? Comment saisir cette question, comment y répondre ?
Lorsque la réalité amorale et inflexible débarque, il n’y a plus lieu de se poser la question, tout est réuni.

Jean, la trentaine heureuse, est employé municipal en province. Célibataire, il mène une vie paisible le jour, et passe ses nuits sur Internet. Il aime dialoguer avec des inconnus aux pseudonymes extravagants, télécharger des films pornographiques, écouter de la musique, jouer à des jeux en ligne d’une grande violence où le massacre est de mise. Sa vie en ville se confond à sa vie d’internaute, les échanges nocturnes avec Timfusa qui semble vivre dans le Wyoming sont aussi nécessaires que de tomber amoureux de Carine au fil des jours. Jusqu’à ce que Jean soit rattrapé par la réalité de la vie qui passe, et de la maladie qui l’emportera. 
Un livre de bande dessinée qui épouse le prisme éclaté de nos écrans ouverts et déshabille les pratiques internautes débridées. Histoire d’amour et de rencontres, La Vraie vie est un roman graphique qui révèle avec acuité et sagacité la place accordée désormais à Internet dans notre mode de vie

Une très touchante histoire, réaliste, moderne et d’actualité.

Notre recommandation: lire les dernières pages en écoutant Le duo des fleurs, de Léo Delibes, issu de son opéra Lakmé.

________

Ecrit par Thibault Plumas et Alexandre Fablet