Les barbelés
Annick Lefebvre
Editions Dramaturges
10€

« Ca nous attaque quand on se censure devant quelqu’un, c’est ça ? Ca nous assaille quand on agit pour ménager notre vis-à-vis ? Ca nous condamne à cause de ça ! Vraiment ? Je souffle sur mes plaies pour les aider à cicatriser. C’est parce que je vous aime que je me censure, que je m’efface pis que je me dissous. Pis si je veux continuer de décortiquer les mécanismes de notre amour pendant qu’on se bourre dans la bûche à l’érable, je peux aussi parler du bébé d’amour qui vous a récemment transformés en grands-parents. »

 

Victoires
Wajdi Mouawad
Editions Actes Sud

C’est le jour de l’enterrement de Victoire, une exceptionelle étudiante du conservatoire national d’art dramatique, qui, à vingt-quatre ans, s’est jetée de la fenêtre de son appartement.

 

 

 

 

Contagion
François Bégaudeau
Editions Les solitaires intempestifs
14€
Stéphane est professeur d’histoire. Supposé bien connaître les jeunes, il est diversement sollicité au sujet du soupçon de radicalisation qui plane sur eux. Au cours de trois face-à-face – avec un adolescent, un journaliste et un auteur dramatique –, il tente sans succès de répondre aux attentes des uns et des autres. Piégé par ce sujet toxique, son besoin de fuir devient vital.

 

 

 

Simon Grangeat
Du piment dans les yeux
Editions Les solitaires intempestifs
11€

Du piment dans les yeux est l’histoire croisée de Mohammed et d’Inaya, tous deux partis sur les routes pour tenter l’aventure d’une vie meilleure. Elle fuit la guerre, lui est mû par une inextinguible soif d’apprendre et de continuer à étudier. D’une séquence à l’autre, nous suivons en alternance le parcours de ces deux jeunes gens qui affrontent notre monde et – sans résignation – luttent pour se construire une existence digne.

 

 

Berlin Sequenz
Manuel Antonio Pereira
Editions Théâtre contemporain
16€

Berlin, de nos jours. Parmi la génération des vingt ans, Jan, un jeune homme à vif, passionné, frondeur, marche à la rencontre de toutes sortes de gens dans cette ville qui ne dort jamais. Il se lie à un groupe de jeunes, organisés en collectif, qui tentent à leur façon de ne pas « collaborer » avec le système, de mettre en place une autre relation au travail et à la société. Mais Jan entre aussitôt en conflit avec ces rebelles si raisonnables à son goût.

 

Baal
Bertol Brecht
Editions L’arche
11€

Baal est sans doute le texte le plus personnel de Bertolt Brecht, hommage au poète assassin et chansonnier que fut François Villon, et sans doute autoportrait de l’auteur lui-même. De cette pièce, qu’il remania sa vie durant, il n’existe pas moins de cinq versions. Nous publions ici sa version originelle, datée de 1919, dans une traduction qui restitue son oralité vorace et scandaleuse. La pièce éclaire les errances et les éclats d’un jeune poète, excessif et marginal, et par-là de toute une génération, traumatisée par la Grande guerre.

Les nouveaux anciens
Kate Tempest
Editions L’arche

Dans ce poème épique urbain, Kate Tempest revisite par les mythes nos vies modernes désenchantées. Selon elle, les dieux de l’Antiquité resurgissent dans le monde contemporain à travers nos actes quotidiens de violence, de bravoure, de sacrifice ou d’amour. Nous sommes toujours mythiques, nous sommes toujours divins. Elle dépeint ainsi une traversée des âges, de la naissance à la mort de l’être humain, sans occulter ses failles, ses erreurs ni ses regrets.

Le théâtre en 2017