Nouveautés / littérature et science-fiction

Sur nos tables, littérature et science-fiction, nouveautés chères à nos coeurs.

 

De pierre et d’os
Bérangère Cournut
Ed. Le Tripode
219 pages
19,00e

LE RESUME Une nuit, la banquise se fracture et sépare une jeune femme de sa famille. Ugsuralik se retrouve livrée à elle-même, plongée dans la pénombre et le froid polaire. Si elle veut survivre, elle doit avancer à la rencontre d’autres êtres vivants. Commence alors, dans des conditions extrêmes, une errance au sein de l’espace arctique, peuplé d’hommes, d’animaux et d’esprits.

NOTRE AVIS On pense tout de suite à The revenant du cinéaste Iñárritu : sauvage, visuel mais surtout au féminin ! Bérengère Cournut sublime ici l’importance des liens familiaux.

 

Dans la toile du temps
Adrian Tchaikovsky
Ed. Gallimard
704 pages
9,50e

LE RESUME La Terre est au plus mal… Ses derniers habitants n’ont plus qu’un seul espoir : coloniser le « Monde de Kern » , une planète lointaine, spécialement terraformée pour l’espèce humaine. Mais sur ce « monde vert » paradisiaque, tout ne s’est pas déroulé comme les scientifiques s’y attendaient. Une autre espèce que celle qui était prévue, aidée par un nanovirus, s’est parfaitement adaptée à ce nouvel environnement et elle n’a pas du tout l’intention de laisser sa place. Le choc de deux civilisations aussi différentes que possible semble inévitable.

NOTRE AVIS Le meilleur space-opéra de ces dernières années ! Audacieux projet, ambitieux par ses idées, terrifiant par ses personnages ! On ne peut qu’être bluffé.

 

La vie en chantier
Pete Fromm
Ed. Gallmeister
384 pages
23,60e

LE RESUME Marnie et Taz ont tout pour être heureux. Jeunes et énergiques, ils s’aiment, rient et travaillent ensemble. Lorsque Marnie apprend qu’elle est enceinte, leur vie s’en trouve bouleversée, mais le couple est prêt à relever le défi. Avec leurs modestes moyens, ils commencent à retaper leur petite maison de Missoula, dans le Montana, et l’avenir prend des contours plus précis. Mais lorsque Marnie meurt en couches, Taz se retrouve seul face à un deuil impensable, avec sa fille nouvellement née sur les bras. Il plonge alors tête la première dans le monde inconnu et étrange de la paternité, un monde de responsabilités et d’insomnies, de doutes et de joies inattendus. Pete Fromm écrit magnifiquement sur la vie qui donne toujours une seconde chance à celui qui sait la saisir.

NOTRE AVIS L’histoire la plus touchante et humaine de cette rentrée littéraire.