Nadine Picaudou viendra présenter son ouvrage publié chez Flammarion, collection Champs.
Rencontre animée par Philippe Foro, professeur d’Histoire à l’université Toulouse-Jean Jaurès.

Le Moyen-Orient a le triste privilège de ne pas quitter la une de l’actualité. Trop souvent synonyme de chaos et de barbarie, il décourage les analyses. Pour éviter la confrontation caricaturaleentre Orient et Occident ou l’explication par les « spécificités culturelles », il importe de considérer l’histoire de cette région.
Le destin du Moyen-Orient s’est joué en une décennie, au tournant du XXe siècle.
1914 : la Première Guerre mondiale éclate. 1923 : le dernier sultan ottoman fait ses adieux à Istanbul. Sur les ruines de l’Empire ottoman, communautés et nations s’éveillent. La Turquie, la Perse et l’Afghanistan accèdent à l’indépendance, aux franges d’une Russie devenue bolchevique ; le Croissant fertile se couvre de frontières ; Kurdes et Arméniens sont sacrifiés aux impératifs de la géopolitique occidentale, tandis que les chrétiens du Liban imposent leur État et les juifs d’Europe, un foyer national en Palestine.
Précise et synthétique, cette enquête éclaire une période fondamentale pour comprendre les grands enjeux qui traversent le Moyen-Orient actuel.

Rencontre avec Nadine Picaudou