Rencontre du 25/03 : Philippe Dugot, Laurence Barthe, Corinne Eychenne, Isabelle Duvernoy, « Agriculture et développement territorial »

Présentation de la revue Sud-ouest Européen n°34/35 : Agriculture et développement territorial (I&II) (éd. Presses Universitaires du Mirail).

Présentée par Philippe Dugot, Laurence Barthe, Corinne Eychenne, Isabelle Duvernoy

Sud-Ouest Européen est une revue de géographie publiée conjointement par les universités de Bordeaux, Pau, Perpignan et Toulouse. Elle s’inscrit dans la continuité de la Revue Géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest, fondée en 1930. Elle veut être un nouvel espace de débat et d’échanges pour les chercheurs et aussi pour un public plus large, soucieux de comprendre les interactions entre les sociétés et leurs environnements. Sud-Ouest Européen publie des textes de toutes les disciplines des sciences de l’environnement, de l’homme et de la société. Ces recherches concernent le Sud-Ouest de la France et la péninsule Ibérique, mais peuvent être élargies, à l’occasion, à des articles théoriques ou relatifs à d’autres espaces. Les numéros sont en majorité thématiques. La nouvelle revue a choisi un format de maquette agrandi : 20 x 26 cm. Elle peut ainsi accueillir une abondante iconographie, illustrations, cartes, graphiques et photographies en noir et blanc ou en couleurs.

n° 34 – Agriculture et développement territorial

Auteur : Laurence BARTHE, Isabelle DUVERNOY, Corinne EYCHENNE, Johan MILIAN (coord.)

La prise en compte croissante des conséquences environnementales des modes de production agricole ainsi que la nécessité de renouer le lien entre les agriculteurs et la société ont favorisé l’émergence d’une vision multifonctionnelle de l’agriculture. Biodiversité, alimentation, patrimoine, paysage, énergie… nombreux sont les sujets d’interface qui poussent aujourd’hui le monde agricole vers de nouvelles scènes où la figure du territoire apparaît centrale. Dans le contexte de montée en puissance des démarches de développement territorial impulsées par les territoires de projet et du processus de fond de territorialisation des politiques publiques, nous assistons à une reconfiguration du rapport entre le secteur agricole et la société.

Les textes regroupés ici rendent compte des différentes formes d’interaction entre agriculture et territoires. Ils se distribuent selon trois grandes problématiques. Une première aborde les modalités de territorialisation de l’action publique en faveur de l’agriculture et du développement rural. Une deuxième problématique interroge la territorialisation des politiques d’aménagement et de développement territorial, à travers l’essor des territoires de projet et de planification (Pays, PNR, intercommunalités et SCOT), comme cadre de révélation de nouvelles formes de gouvernance entre acteurs territoriaux et acteurs agricoles. Fortement imbriquée à la précédente, une troisième problématique s’intéresse aux types d’actions entreprises par les territoires de projet dans le champ agricole. Elle sera plus particulièrement développée dans le numéro suivant (n° 35).

n° 35 – Agriculture et développement territorial (partie II)

Auteur : Laurence BARTHE, Isabelle DUVERNOY, Corinne EYCHENNE, Johan MILIAN (coord.)

Dans la continuité de la précédente livraison (n° 34), ce numéro ambitionne encore de rendre compte des diverses formes d’interactions entre agriculture et territoire. Après un exemple d’intégration de l’agriculture aux politiques et projets territoriaux urbains bordelais, il s’agit de s’intéresser plus particulièrement aux types d’actions entreprises par des territoires de projet dans le champ agricole. Trois articles rendent ainsi compte d’actions développant une facette particulière de l’activité agricole pour le projet territorial : fonction alimentaire, fonction énergétique. Une première contribution propose une analyse des différentes manières dont les produits de terroir ont été convoqués dans la dynamique de l’action territoriale. Un autre article illustre comment des nouvelles compétences acquises par des territoires périurbains sont mises à profit pour accompagner un projet agricole répondant à leurs choix, en l’occurrence l’approvisionnement local des cantines scolaires. Le dernier article propose un nouveau concept, celui d’un système agri-énergétique territorialisé, pour appréhender la manière dont des acteurs territoriaux, en l’occurrence une intercommunalité, et des acteurs agricoles entreprennent des initiatives de valorisation de ressources agricoles dans une perspective de production énergétique.

Ce numéro est complété par un varia de trois articles. L’un évoque les débats et conflits territoriaux dans un espace catalan transfrontalier. Le second, prenant appui sur le canal de la Neste dans les Hautes-Pyrénées, s’intéresse à la difficulté de gestion d’une ressource en eau prise dans des conflits d’usage et entre visions « utilitariste » et « patrimoniale ». Un dernier article nous permet de prendre le large en nous invitant à réfléchir, depuis le Venezuela, à des questions générales d’aménagement du territoire.

Laurence BARTHE et Corinne EYCHENNE sont maîtres de conférences en géographie à l’université de Toulouse II-le Mirail et membres de l’UMR MENRT 1936 – MA 104 Dynamiques rurales.

Isabelle DUVERNOY est chargée de recherche en géographie à l’Institut national de la recherche agronomique, membre de l’UMR 1248 Agir à Toulouse et chercheuse associée à L’UMR Dynamiques rurales.

Johan MILIAN est maître de conférences en géographie à l’université Paris VIII, membre de l’UMR LADYSS et chercheur associé à l’UMR MENRT 1936 – MA 104 Dynamiques rurales.

Mardi 25 mars 2014, de 17h30 à 19h

Source : w3.pum.univ-tlse2.fr