Sélection de rentrée 2019 / Littérature

C’est la rentrée, on est bien contents de vous retrouver ! Pour l’occasion, Etudes vous a concocté deux sélections d’ouvrages. On vous présente ici celle en littérature.

UNE SÉLECTION LITTÉRATURE

Zébu Boy
Aurélie Champagne
Ed. Monsieur Toussaint Louverture
256 pages
19,90e

LE RESUME Nous sommes à Madagascar, en 1947. Le jeune Ambila, charismatique soldat de retour chez lui après de trop nombreuses années à sauver sa peau pour un pays ingrat qui n’est pas le sien, tente d’accomplir son destin : racheter le cheptel de son père défunt. Mais l’insurrection gronde en terre malgache…

LE MOT DU LIBRAIRE Le gros (gros) coup de coeur de la librairie. Une auteure à découvrir de toute urgence.

 

Quand la parole attend la nuit
Patrick Autréaux
Ed. Verdier
173 pages
15,00e

LE RESUME Solal, jeune homme altruiste et sensible, trouve dans la poésie et ses études de médecine deux échappatoires à un passé familial violent, dont ne restent aujourd’hui que des miettes d’amour. Jusqu’à sa rencontre avec Simon, chaotique tremblement de coeurs, qui offrira à Solal ses plus beaux souvenirs et les bases de sa vie d’adulte.

LE MOT DU LIBRAIRE Les lecteurs de Ça raconte Sarah de Pauline Delabroy-Allard adoreront.

 

 

 

Propriété privée  
Julia Deck
Les Editions de Minuit
173 pages
16,00e

LE RESUME Julia Deck nous propose un huit-clos psychologique moderne en pleine banlieue parisienne, dans un quartier où l’écoresponsabilité est érigée en religion, où ses habitants dépourvus d’humilité et aveuglés par leur style de vie si éthique s’autocongratulent constamment entre eux. Au point où ça en deviendrait vite écoeurant pour quiconque oserait s’y aventurer.

LE MOT DU LIBRAIRE Parfaitement rythmé et balancé, l’auteure manie la langue à la perfection, vous étourdissant pour mieux capter votre attention, voire vous endormir… L’anesthésie est indolore… Vous êtes déjà pris au piège.

 

Quand viendra la vague
Alice Zeniter
Ed. de l’Arche
80 pages
13,00e

LE RESUME Entre jeu d’anticipation et vision réaliste d’une possible fin du monde. En maîtres du jeu, Mateo et Letizia procèdent à la sélection des individus depuis leur rocher. Qui « mérite » d’être sauvé ? Cette comédie humaine aux accents de Jugement dernier décrit avec humour l’insularité amoureuse et le naufrage d’un monde moderne, en pleine catastrophe écologique.

LE MOT DU LIBRAIRE L’auteure du très remarqué « L’Art de Perdre » est avant tout une dramaturge, et ô combien talentueuse. « Quand viendra la vague » est un texte actuel, sur fond de cataclysme écologique, une confrontation humaniste entre Leti et Mateo qui se prennent pour des démiurges. C’est drôle et efficace, ça se dévore tout seul.

 

Le ciel par-dessus le toit
Natacha Appanah
Ed. Gallimard
128 pages
14,00e

LE RESUME Comme dans le poème de Verlaine auquel le titre fait référence, ce roman griffé de tant d’éclats de noirceur nous transporte pourtant par la grâce de l’écriture de Nathacha Appanah vers une lumière tombée d’un ciel si bleu, si calme, vers cette éternelle douceur qui lie une famille au-delà des drames.

LE MOT DU LIBRAIRE Nathacha Appanah récidive l’exploit de « Tropique de la violence » en nous livrant un roman bref, brutal et terriblement humain. On ne peut qu’adhérer à son oeuvre.