OCTOBRE 2019 / AUTOUR DU GENRE

Cette semaine, la librairie Études vous propose une sélection autour de l’ouvrage d’Ivan Jablonka « Des hommes justes« , portée sur les questions de genre, de sexualité et de féminisme.

 

Des hommes justes. Du patriarcat aux nouvelles masculinités
Ivan Jablonka
Ed. Seuil
432 pages
22,00e

RESUME Comment empêcher les hommes de bafouer les droits des femmes ? En matière d’égalité entre les sexes, qu’est-ce qu’un « mec bien » ? Il est urgent aujourd’hui de définir une morale du masculin pour toutes les sphères sociales : famille, entreprise, religion, politique, ville, sexualité, langage. Parce que la justice de genre est l’une des conditions de la démocratie, nous avons besoin d’inventer de nouvelles masculinités : des hommes égalitaires, en rupture avec le patriarcat, épris de respect plus que de pouvoir. Juste des hommes, mais des hommes justes.

 

La suite de l’histoire. Actrices, créatrices
Geneviève Fraisse
Ed. Seuil
141 pages
16,00e

RESUME  « La suite de l’Histoire, pour une femme artiste, ce n’est pas seulement la conquête de droits et la transgression des contraintes établies, c’est aussi la construction de pratiques nouvelles et le déplacement des repères obligés. L’égalité, c’est encore la liberté de trouver de nouvelles formes esthétiques et intellectuelles. Et c’est pourquoi, sans s’arrêter à l’identité sexuelle ou à la visibilité sociale, ce qui est en jeu, ici, c’est d’abord et avant tout la création. »

 

 

Le Mythe de la virilité : un piège pour les deux sexes
Olivia Gazalé
Ed. Pocket
528 pages
10,80e

RESUME Pour asseoir sa domination sur le sexe féminin, l’homme a théorisé la hiérarchie des sexes en faisant de la supériorité mâle le fondement de l’ordre social, religieux et sexuel. Depuis un siècle, ce modèle de la toute-puissance guerrière, politique et sexuelle est en pleine déconstruction, au point que certains esprits nostalgiques déplorent une « crise de la virilité ». Cependant si la virilité est aujourd’hui un mythe crépusculaire, il ne faut pas s’en alarmer, mais s’en réjouir. Car la réinvention actuelle des masculinités n’est pas seulement un progrès pour la cause des hommes, elle est l’avenir du féminisme.

 

Charlotte Perriand
Laure Adler
Ed. Gallimard
272 pages
29,90e

RESUME Cet essai biographique illustré dresse le portrait de la conceptrice engagée, femme libre et visionnaire qui a marqué l’architecture moderne et le design du XXe siècle. La conceptrice qui développera, avec Le Corbusier et Pierre Jeanneret dans les années 1930, des meubles fondateurs du design moderne ; celle de la femme libre, engagée, sportive et aventurière ; et enfin la visionnaire, capable de s’inspirer de toutes les cultures, en particulier japonaise, pour développer une pensée de l’espace et de l’habitat adaptés à l’humain.

 

La révolution féministe
Aurore Koechlin
Ed. Amsterdam
196 pages
12,00e

RESUME Le féminisme est révolutionnaire ou il n’est pas : voilà la thèse soutenue par Aurore Koechlin, qui se propose d’abord de guider ses lectrices et lecteurs à travers l’histoire trop méconnue des différentes vagues féministes. Du MLF à l’inter-sectionnalité, de l’émergence d’un « féminisme d’Etat » au féminisme de la reproduction sociale, ce petit livre tire le bilan politique et intellectuel d’une quarantaine d’années de combats, repère leurs impasses, souligne leurs forces, pour contribuer aux luttes actuelles et à venir.

 

 

Mes ancêtres les gauloises. Une autobiographie de la France 
Élise Thiébaut
Ed. La Découverte
267 pages
18,00e

RESUME Ce bref florilège serait risible par son absurdité s’il ne cachait pas des croyances bien réelles et une percée idéologique virulente, appelant à un nécessaire retour aux sources du  » roman national « . Elle s’interroge d’abord sur sa propre  » identité  » : qu’est-ce que l’histoire de cette Française dite  » de souche  » a-t-elle à nous dire de l’histoire de France ? En se livrant à des tests ADN, à des recherches généalogiques et archivistiques, elle pose des questions qui révèlent des tabous et impensés de la mémoire collective.  Avec un plaisir aigu et une vivacité pugnace, l’autrice livre une autobiographie de la France singulière comme antidote au roman national.

 

La vie sexuelle en France. Comment s’aime-t-on aujourd’hui ? 
Janine Mossuz-Lavau
Ed. Points
7,60e

RESUME Que se passe-t-il dans le lit des Français ? Pour répondre à cette question, la sociologue Janine Mossuz-Lavau a enquêté pendant un an. Sillonnant l’Hexagone, elle a recueilli les témoignages de soixante-cinq personnes, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, de tous les milieux et de toutes les orientations sexuelles. Une enquête passionnante qui veut rendre compte d’histoires singulières, saisir au mieux la vie amoureuse et sexuelle d’une société en constante évolution.