Littérature contemporaine française / juin 2019

LE LIVRE EVENEMENT DE CETTE FIN DE PRINTEMPS : 

Née d’aucune femme
Franck Bouysse
Ed. La Manufacture de Livre

LE MOT DU LIBRAIRE Ainsi sortent de l’ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.

Franck Bouysse, lauréat de plus de dix prix littéraires, nous offre avec ‘Né d’aucune femme’ la plus vibrante de ses oeuvres. Ce roman sensible et poignant confirme son immense talent à conter les failles et les grandeurs de l’âme humaine.

 

 

On ne dormira jamais
Bruce Bégout
Ed. Allia

LE MOT DU LIBRAIRE A tout moment, le bizarre peut fissurer le quotidien. C’est le cas lorsque le narrateur (un médecin légiste éleveur de lapins nains!) se voit proposer par Valère, un original et charismatique homme d’affaire, de faire de sa morgue le nouveau lieu insolite des soirées hypes de la ville. Le KluB est né! Un huit-clos original, philosophique et macabre.

 

 

Notre vie dans les forêts
Marie Darrieussecq
Ed. Gallimard

LE MOT DU LIBRAIRE Un roman engagé, nous rappelant combien notre équilibre peut être menacé par l’usage à mauvais escient des avancées scientifiques. Marie Darrieussecq pointe du doigt un sujet qui a déjà fait couler beaucoup d’encre depuis le clonage réussi de la brebis Dolly (qui a fini euthanasiée et exposée dans un musée). Un roman soulevant de nombreuses questions éthiques brûlantes d’actualité.

 

 

L’amour est une maladie ordinaire
François Szabowski
Ed. Le Tripode

LE MOT DU LIBRAIRE Qui, dans sa vie, n’a pas rêvé de disparaître subitement pour laisser un souvenir impérissable ? Dans L’Amour est une maladie ordinaire, un homme succombe à ce dangereux fantasme. Parce qu’il refuse que l’amour ne soit pas éternel, parce qu’il ne supporte plus les ruptures et les histoires qui partent en déroute, il se voit régulièrement obligé, la mort dans l’âme, d’organiser son décès auprès des femmes qu’il aime. Pour le meilleur et pour le pire…

 

 

Transparence
Marc Dugain
Ed. Gallimard

LE MOT DU LIBRAIRE À la fin des années 2060, la présidente française de Transparence, une société du numérique implantée en terre sauvage d’Islande, est accusée par la police locale d’avoir orchestré son propre assassinat. Or au même moment, son entreprise s’apprête à commercialiser le programme Endless, un projet révolutionnaire sur l’immortalité, qui consiste à transplanter l’âme humaine dans une enveloppe corporelle artificielle.

 

Notre libraire vous recommande furtivement….

Les furtifs
Alain Damasio
Ed. La Volte

LE RESUME Une bague interface nos rapports au monde en offrant à chaque individu son alter ego numérique, sous forme d’IA personnalisée, où viennent se concentrer nos besoins vampirisés d’écoute et d’échanges. Partout où cela s’avérait rentable, les villes ont été rachetées par des multinationales pour être gérées en zones standard, premium et privilège selon le forfait citoyen dont vous vous acquittez. La bague au doigt, vous êtes tout à fait libres et parfaitement tracés, soumis au régime d’auto-aliénation consentant propre au raffinement du capitalisme cognitif.

LE MOT DU LIBRAIRE Les Furtifs est un roman audacieux. Damasio brille par sa langue, riche, pleine de subtils néologismes, servant une intrigue parfaitement ficelée. Tout en décrivant nos villes privatisées du futur pour mieux ouvrir les yeux sur notre présent, Damasio réalise un furieux tour de force littéraire, et mérite grandement sa sélection au prochain Prix Renaudot. Flamboyant!